Ruta Orio
Côte Basque Getaria   Orio   Zarautz   Aia   Zumaia
cas 
eus 
eng 
fra 
Coté Basquefr.costavasca.org

Orio

Une des images les plus belles d’Orio, une des cartes postales que tout visiteur imprime dans sa rétine, sont les bateaux de pêche alignés dans la partie finale de l’Oria, amarrés à quai près de la place du village, abrités des coups de mer. La mer offre ses délices à toute la région : anchois, chinchards, thons blancs, maquereaux, bars, chipirons, arrain txikis (petits poissons), merlus, civelles, et, bien entendu, la daurade, un mets permanent qu’ont eu l’occasion de sculpter Jorge Oteiza, décrire Anjel Lertxundi ou chanter Benito Lertxundi, trois de ses illustres habitants. Le plaisir est de le manger « à la mode d’Orio », grillé et mariné dans l’huile, le vinaigre, l’ail et la guindilla. De préférence après avoir admiré l’empreinte d’Oteiza lui-même dans la physionomie de sa ville natale. Ou avoir fait un tour à la plage. Ou s’être régalé la vue dans l’ensemble médiéval en pente, où abondent les maisons du XVIe siècle, de style Renaissance, aux pièces jadis occupées par des écrivains, marins, religieuses, capitaines, marchands, constructeurs de bateaux, etc.

  • Orio-1
  • Orio-2
  • Orio-3

Nous utilisons des cookies et des tiers, pour l'analyse de la navigation des utilisateurs. Si vous continuer à naviguer, considérez que vous acceptez l'utilisation. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.